Escapade à Séville: tout ce qu’il faut savoir !

Escapade à Séville: tout ce qu’il faut savoir !

Deuxième épisode d’escapade citadine, on se retrouve à Séville ! Capitale de l’Andalousie, elle rime avec chaleur, flamenco et douceur de vivre ! 

Pour cet article, j’ai demandé à Lucie (Andalucie), Française expatriée depuis 12 ans dans la capitale andalouse et guide de voyage de me donner ses petites adresses et petits secrets sévillans !

Infos pratiques

Mobilité

Si vous arrivez en avion, le centre-ville est facilement accessible depuis l’aéroport de Séville: un bus (ligne EA) passe toutes les 20 minutes pour un trajet de 35 minutes environ.

Dans la ville, le plus facile est de se déplacer à pied ! Certes la ville est grande, mais c’est de cette manière que vous pourrez profiter du charme qui y règne ! L’option vélo est aussi envisageable pour les adeptes du 2 roues (environ 12€ / jour). 

Le bus ne rentre pas dans l’hyper-centre de la ville mais dessert les quartiers périphériques (1.40€ /trajet). 

Nombres de jours à prévoir et quand s'y rendre ?

3 jours, voire 4 est le bon timing ! Si Séville fait partie d’une des étapes d’un roadtrip andalou, optez pour 3 jours, si vous y allez pour un city-trip dédié à la ville, essayez de rester un peu plus longtemps. 

Je conseille également d’éviter les mois d’été trop chaud (beaucoup trop chaud!) et la Semana Santa. A Séville, comme dans le reste de l’Andalousie, de nombreuses processions (défilés) ont lieu, attirant beaucoup de monde !

Horaires

Dans mon article sur Valencia, je vous parlais de la sieste espagnole et des quartiers moins touristiques fermés durant l’après-midi. C’est la même chose à Séville. Les commerces du centre-ville restent généralement ouverts. 

Pour l’heure des repas, à l’espagnol : le déjeuner vers 14h et le dîner vers 21h.

Se loger

Le mieux est de loger dans le centre ville, proche du Metropol Parasol. Lucie nous  conseille également le quartier Triana pour partager le rythme de vie des sévillans.

Spécialités gastronomiques

Quelques spécialités à goûter lors de votre séjour :  

  • Les tortas de Inès Rosales
  • Les torrijas (le pain perdu andalou) 
  • Le fromage Payoyo
  • Cola de Toro (queue de taureau, j’avoue n’avoir jamais goûté … il parait que ça vaut la peine !) 
  • Solomillo al Whisky
  • Les épinards aux pois-chiches 
  • Cocido Andaluz (aussi appelé Puchero) 

Et, surtout, rien de tel qu’un petit-déj à l’espagnol: du pain grillé avec de la tomate et un peu d’huile d’olive du pays ! Au Café Mama Ines, une de mes petites adresses favorites de Séville. 

Les différents quartiers

Santa Cruz & Centre-ville

C’est dans cette partie de la ville que vous rencontrerez les principales “attractions” touristiques.

Une grande partie du centre historique est piétonnier et il est très agréable de s’y balader tout en observant l’architecture des façades et patios ! Vous tomberez aussi sur de jolies petites places fleuries.

Activités 

  • Visiter le Real Alcazar (Attention, il faut réserver à l’avance ses tickets ! Bon plan: c’est gratuit le lundi en fin de journée mais il faut mieux arriver tôt pour éviter la file). Gros coup de coeur pour les jardins et patios du Palais assuré ! 
  • Visiter la Cathédrale (la plus grande cathédrale gothique du monde, elle a été construite sur une ancienne mosquée) et monter à la tour de la Giralda. 
  • Prendre un verre au Metropol Parasol et profiter d’une vue sur tout Séville. 
  • Faire du shopping dans la Calle  Sierpes. 
  • Faire un tour sur la Plaza Nueva et la Plaza San Salvador. 
  • Visiter la Casa Pilatos et le Palacio de las Duenas. 
  • Déambuler dans les ruelles piétonnes du centre historique. 
  • Rentrer dans le bâtiment des Archives des Indes et observe la magnifique architecture du lieu. 

Manger et boire un verre

Maria Luisa 

Je suis sûre (ou presque) que vous avez déjà du voir au moins une photo de la Plaza de Espana. Cette place, très grande et majestueuse, a été construite à l’occasion d’une exposition ibéro-américaine en 1929 en forme de demi-cercle ! Le Palais de la place est recouvert de petits carreaux, des azulejos. 

Ce quartier est aussi celui de l’université de Séville. 

Activités 

  • Prendre en photo la Plaza de Espana sous toutes ses coutures ! 
  • Faire un tour au Parc Maria Luisa.
  • Entrer dans l’université qui prend place dans l’ancienne usine de tabac.

Manger et boire un verre

Triana

Ce quartier est séparé du reste de la ville par le Guadavalquivir. Il faudra traverser le pont de Triana pour y accéder. Triana est l’ancien quartier gitan de la ville et le berceau du flamenco. 

Activités 

  • Faire un tour et manger un bout au Mercado de Triana.
  • Assister à un spectacle de Flamenco dans un tablao (à réserver également à l’avance).
  • Prendre des photos de la vieille ville depuis la Calle Betis.
  • Se balader dans le quartier et profiter de l’ambiance en fin de journée.

Manger et boire un verre

Macarena & Alameda de Hercules

Un quartier festif situé dans le nord de la ville, très éclectique ! 

Activités 

  • Voir la Basilique de la Macarena.
  • Manger un bout ou boire un verre autour de la Promenade de Hercules. 
  • Faire un tour au Mercado de la Feria.
  • Repérer quelques oeuvres de Street art dans les rues du quartier.

Manger et boire un verre

En dehors de la ville 

La réponse de Lucie: Aracena, un magnifique village au cœur d’un parc naturel où l’on peut découvrir les Grottes de las Maravillas, faire de belles randonnées mais également savourer le meilleur jambon ibérique andalou !

Aracena est situé dans la Province de Huelva à environ 1h30 de Séville. 

Ronda, la ville la plus romantique d’Andalousie est aussi facilement accessible depuis la capitale andalouse en 1h30. 

Pour terminer, j’ai demandé à Lucie quel était son endroit favori à Séville. 

“Question difficile, ça dépend des moments et de l’humeur. J’aime beaucoup flâner autour du
Mercado de la Calle Feria et prendre un petit verre en appréciant l’effervescence du marché.
Mais aussi une promenade dans le Parc Maria Luisa en terminant sur la Plaza de America sans
oublier évidemment la Cathédrale et l’Alcazar. Je suis toujours aussi émue quand j’y rentre
seule ou avec des visiteurs. Je ne m’en fatigue pas !”

Si pour vos prochaines vacances vous pensez au soleil du sud, n’hésitez pas à faire appel à mes services, j’organiserai volontiers votre voyage

Le premier épisode d’Escapade citadine à valencia: juste ici

Une bonne adresse à partager? Faites-le en commentaire !

Envie de découvrir l’Espagne ? Laissez vous guider ! 

.

Expérience: dormir dans une yourte en Espagne

Expérience: dormir dans une yourte en Espagne

J’ai testé pour vous : dormir dans une yourte en Espagne. A 1h30 de Valencia et quelques kilomètres de Dénia, à Vall de Ebo, trois magnifiques yourtes sont installées dans le domaine d’Ecoburropark ! Je vous raconte mon expérience. 

Ecoburropak de Vall de Ebo

L’Ecoburropark est un refuge pour ânes (et autres animaux) situé dans la province d’Alicante, à Vall de Ebo, proche de Dénia. 

Jean-Paul, le propriétaire est un véritable passionné d’animaux et de nature et a réussi à créer un lieu unique. Tout est autour des animaux: soins et protections de ceux-ci, promenade en compagnie des ânes et chevaux,  vente de produits cosmétiques à base de lait d’ânesse. 

Jean-Paul a également installé trois yourtes mongoles dans son domaine. L’argent des locations lui sert notamment à s’occuper de ses ânes et animaux !

Dormir dans une yourte

La yourte est l’habitat traditionnel des familles nomades en Asie Centrale.  Elle doit être adaptée à toutes les conditions climatiques et protéger du chaud et du froid (au mois de novembre, je n’ai pas du tout eu froid la nuit). Composée de bois et de toile, les yourtes ont une forme arrondie et elles sont très souvent décorées de motifs très colorés ! Aujourd’hui, avec la mode des logements insolites, de nombreux lieux vous proposent de passer une nuit dans une yourte !

Jean-Paul a parfaitement réussi à reproduire l’ambiance et la décoration traditionnelle dans ses yourtes. Chaque détail est réfléchi et l’ensemble est très harmonieux.

Personnellement, j’ai adoré l’ambiance intérieure. Tout est bois et très chaleureux ! La yourte pour 4 personnes est très spacieuse avec de vrais lits, une table basse et de petits rangements. Les toilettes sont juste à l’extérieur de la yourte. 

Un salle-de-bain et une cuisine commune sont accessibles à l’extérieur.

L’environnement de la yourte contribue également au dépaysement. En pleine nature, la vue dégagée à des kilomètres en sortant de la yourte, il y règne un calme total ! 

Certains trouveront sans doute que ce n’est pas très luxueux (la cuisine et les sanitaires sont assez rudimentaires, il y a le stricte minimum) mais tout dépend de sa définition du luxe car pouvoir passer un week-end dans une très jolie région, en pleine nature avec très peu de connexion (et pas de WIFI) est très agréable et ressourçant. Simplicité au rendez-vous ! 

Un conseil: il faut aimer les animaux ! Ceux-ci sont, pour la plupart, en liberté et n’hésite pas à venir vous dire bonjour: chiens, chats, cochons, ânes et chevaux !

Les activités à faire à vall de ebo

En plus d’être situé à seulement 30 min de la côte et donc de la plage, c’est aussi une région propice pour la randonnée. 

  • Route du “Barranc del Infernio” : il s’agit de l’ancien lit d’une rivière qui peut se parcourir à pied. Il y fait très froid et humide. Cette route passe également par la  “catedral del senderismo” : 6000 escaliers à descendre pour atteindre le barranc ! 
  • Cueva de Rull: une grotte découverte en 1919 qui peut aujourd’hui se visiter ! 

Infos pour la réservation: 

3 yourtes disponibles 
60€/nuit 
Téléphone et mail : 696724923 – ecoburropark@hotmail.com
Réservation aussi possible via Booking

Bref, pour moi c’est une expérience plus que positive! Si vous êtes de passage dans la région et cherchez une activité insolite le temps d’un week-end, c’est l’idéal ! 

Et n’oubliez pas, si vous avez besoin d’aide pour organiser votre prochain voyage, vous pouvez faire appel à mes services de travel planner

Envie de découvrir l’Espagne ? Laissez vous guider ! 

.

Escapade à Valencia: tout ce qu’il faut savoir !

Escapade à Valencia: tout ce qu’il faut savoir !

Que voir, que faire, où manger, voici mes conseils pour une escapade à Valencia !

J’entame avec cet article une série d’escapades citadines en Espagne. Chaque mois, retrouvez un article – une ville ! C’est par Valencia qu’on commence bien évidemment (pour ceux qui ne le savent pas, c’est ici que je vis depuis 2 ans). 

Valencia, la 3e plus grande ville du pays, a longtemps été délaissée au profit de Barcelone ou même Madrid. Pourtant, elle regorge de surprises ! Pour moi, c’est le combo gagnant pour un city-trip ensoleillé : une vieille ville riche en histoire, la plage, des spécialités gastronomiques alléchantes, un mélange architectural intéressant, une ambiance chaleureuse et festive du sud. L’amour que les Valenciens portent à leur ville et à ses traditions contribue aussi à l’ambiance et l’atmosphère de Valencia. 

Bref, c’est parti ! 

Infos pratiques

Mobilité

Si vous arrivez en avion, pour se rendre dans le centre-ville, rien de plus simple : le métro arrive directement dans l’aéroport.

Sur place, il faut savoir que les différents quartiers de la ville sont assez espacés. Les transports en commun sont une bonne solution et desservent très bien la ville (prix d’un billet : 2.50€ et 7.90€ pour 10 trajets). 

Une autre solution est le vélo ! Vous pouvez en louer un peu partout dans la ville (+- 10€/jour) ou prendre un “pass” d’une semaine pour les vélos publics aux bornes de ces derniers (Valenbisi, 13.30€). La ville est presque entièrement parcourue de pistes cyclables et est très plate, c’est vraiment le paradis des cyclistes ! 

Nombres de jours à prévoir et quand s'y rendre ?

4 jours sur place c’est parfait. Cela laisse le temps à la fois de visiter la ville, de profiter d’une après-midi à la plage et de prévoir une excursion à l’Albufera ou Port Saplaya. 

Valencia se visite toute l’année ! Enfin, presque, je déconseillerais le mois d’août vraiment très chaud ! Les températures atteignent souvent les 35 voire 40 degrés et la ville devient rapidement étouffante. Il fait très humide à Valencia et chaleur + humidité ne font pas un combo agréable pour visiter une ville. 

Et saviez-vous que Valencia comptait près de 300 jours de soleil par an ? Chiffre non négligeable !

Horaires

La sieste espagnole est un mythe ? Pas à Valencia. Du moins dans les quartiers moins touristiques du Cabanyal et du Benimaclet, les boutiques ne seront pas ouvertes entre 14h et 17h ! Dans le centre, par contre, les grandes enseignent restent généralement ouvertes toute la journée. 

Attention aussi à l’heure des repas. Le petit-déjeuner se prend généralement jusqu’à 10h; vient ensuite “l’almuerzo” vers 11h (qui consiste en un gros “en-cas” du style baguette garnie ou empenadas); le déjeuner se prend vers 14h et le dîner vers 21h.

Se loger

L’offre de logements touristiques s’est élargie au fil des années et il y en a pour tous les goûts. Je conseillerais surtout pour une première visite de choisir un emplacement clé : un quartier du centre-ville comme El Carmen est idéal pour être à proximité de la majorité des attractions de la ville. 

Spécialités gastronomiques

Quelques spécialités à goûter lors de votre séjour :  

  • La paëlla valenciana (c’est quand même ici qu’est née la paëlla) : elle à base de lapin et de poulet. Attention elle se déguste le midi et pas le soir ici !
  • La fideuà : très similaire à la paëlla de fruits de mer mais avec de petites vermicelles. 
  • L’Horchata et les fartons : un lait végétal sucré fait à partir de chufas (tubercules de souchet) qui se consomme à l’heure du goûter avec des fartons (une spécialité pâtissière longue et fine). 
  • Un jus d’orange frais : Valencia est la ville des oranges. En pleine saison (à partir du mois de novembre jusque mai), les jus d’oranges frais sont délicieux ! 
  • L’Agua de Valencia : un cocktail à base d’orange, de gin et de vodka. 
  • Les bollets de chocolat : du chocolat à base de sucre de canne présenté sous forme de bâton arrondi. 

Les différents quartiers

Vieille ville (Ciutat Vella)

Cela correspond en fait au centre de Valencia : la place de l’hôtel de ville, le marché central, l’arène, la cathédrale, tous les bâtiments “importants” de la ville s’y retrouvent. 

Il est agréable de s’y promener et d’observer les façades des bâtiments toutes très jolies. 

Ma place préférée ? Celle de la Virgen : des orangers, une magnifique fontaine représentant le fleuve Turia et ses affluents, la cathédrale mais aussi le Palais de la Généralité Valencienne , vous tomberez sous le charme de cette composition ! 

Mention spéciale également pour le quartier du Carmen. Un vieux quartier mêlant à la fois vie nocturne, street art et boutiques vintage. Un mélange atypique qui en fait tout son charme !

Activités 

  • Rien de mieux qu’un free tour pour découvrir le centre-ville avec l’aide d’un local. 
  • Ou même un tour alliant tapas et visite de la ville !  
  • Se promener dans les allées du Mercat Central à l’heure de l’almuerzo et acheter quelques souvenirs gastronomiques. 
  • Prendre un verre sur la petite placette du Dr Collado (aujourd’hui renommée Plaza del Coronavirus).  
  • Observer la place de l’Hôtel de ville depuis le rooftop de l’Ateneo Mercantil
  • Repérer toutes les œuvres de street Art du Carmen. 
  • Monter au Micalet, le clocher de la Cathédrale (2 euros) pour un point de vue panoramique de la ville.   
  • Passer par l’ancienne porte de la ville : les Torres de Serranos.  
  • Observer tous les détails du Palacio de Marques de Dos Aguas. 
  • Trouver la maison la plus étroite d’Europe (Plaza de Lope de Vega) : La Estrecha. 
  • Prendre le “passage secret” de la Plaza de la Reina et découvrir les petites boutiques de livres (au numéro 9) 
  • Découvrir les kiosques de dentelles de la Plaza Redona. 
  • Boire une horchata, boisson traditionnelle au Mercado de Colon (rien que pour l’architecture du lieu, faites le détour ! ). 
  • Faire du shopping sur la Calle Colon. 

Manger et boire un verre

Ruzafa 

THE quartier à la mode de la ville. Parfait pour manger un bout dans un resto tendance, faire les boutiques façon vintage ou encore visiter une galerie d’art. 

Proche du quartier Ruzafa se trouve également la Gran Via et les quartiers chics de Valencia. 

Activités 

  • Se balader et entrer dans quelques boutiques d’art. 
  • Faire du shopping dans les friperies et boutiques de vêtements au kilo. 
  • Boire un verre le soir dans le quartier et profiter de l’ambiance chaleureuse et éclectique.

Manger et boire un verre

C’est aussi dans ce quartier que vous pourrez manger thaïlandais, italien, mexicain ou même français !

Poblas Maritimos (Cabanyal et Malva Rosa) 

A quelques kilomètres du centre-ville et quelques stations de tram,  se trouvent les plages de Valencia. Les ? Oui, il y a la Playa de las Arenas, la Playa de la Malva Rosa et la Playa de la Patacona. Si ce ne sont pas les plus belles de la côte, elles ont le mérite d’être là et elles sont appréciées autant des Valenciens que des touristes ! J’ai une préférence pour la Patacona, un peu plus éloignée et plus jolie. 

Le paseo maritimo de la Malva Rosa est rempli de petits restaurants, bars et glaciers assez sympathiques ! Il est également possible de continuer la balade sur la jetée ! Mon petit plaisir ? Prévoir un petit apéritif à emporter et aller m’y poser au coucher de soleil (il se couche sur la ville). 

En quittant la plage et en s’engouffrant quelques rues plus loin, on se retrouve dans le quartier du Cabanyal. L’ancien quartier de pêcheurs, longtemps laissé pour compte, il est aujourd’hui en proie à une modernisation et un dynamisme important.

Activités 

  • Balade sur le Paseo maritimo. 
  • Une session de bronzette et une petite baignade sur l’une des plages. 
  • Pourquoi pas une petite balade en catamaran sur la mer ? Au départ du port, pour environ 15€, l’expérience en vaut la peine ! 
  • Flâner dans les rues du Cabanyal et observer les maisons colorées. 
  • Goûter quelques spécialités uniques du Cabanyal : Titaina et Esgarraet. 
  • Faire un tour au Mercat du Cabanyal : beaucoup moins touristique que le grand Mercat Central, c’est là que vont la plupart des Valenciens faire leurs emplettes. Ici pas vraiment de “souvenirs” à ramener mais de bons produits tel que du poisson, des fruits et légumes et du fromage !

Manger et boire un verre 

Benimaclet 

Généralement moins conseillé des guides touristiques, le Benimaclet est en fait un ancien “pueblo” (village): El Pueblo de Valencia. Rattaché à Valencia comme quartier au 19e siècle, il garde pourtant un caractère unique. Aujourd’hui, c’est aussi le lieu de prédilection des étudiants avec de nombreux bars à prix très démocratiques ! De nouveau, il est agréable de s’y balader et de prendre quelques tapas sur la place : bon, local et bon marché !

Activités 

  • Se balader dans les petites rues.
  • Faire une photo devant El Colmado, un restaurant dont la façade est très atypique et colorée ! 

Manger et boire un verre 

Cité des arts et des sciences

La fameuse ! La plupart des photos de Valencia présentent d’ailleurs cette Cité des arts et des sciences. Infrastructure à l’architecture totalement futuriste, elle a été inaugurée en 1998. On y retrouve : un cinéma, des musées, une salle de conférence et salle de spectacle et une boîte de nuit.

Activités 

  • Visiter les musées : L’Océanographique et le Musée des sciences (j’avoue n’être jamais rentrée dans aucun 🙈).
  • Se promener et observer l’architecture atypique sous tous ses angles.
  • Rentrer dans l’Umbracle. 

La Turia

Ce n’est pas un quartier à proprement parler mais un très grand et long parc (près de 9 km !) qui relie la ville d’un un bout à l’autre: d’un côté la Cité des Sciences, de l’autre le Bio Parc. Il prend place dans l’ancien lit du fleuve Turia qui traversait la ville. Il fut déplacé suite à de graves inondations dans les années 1950. Balades en vélo ou à pied (ou même en courant), c’est l’endroit idéal ! Les Valenciens aiment aussi s’y réunir pour faire des pique-niques ! 

Points de passage obligés de la Turia : Le Pont des fleurs, le Palais de la Musica et le Pont de la Mar.

Autour de Valencia 

Port Saplaya : La Petite Venise de Valencia; C’est aussi là bas que vous pourrez trouver “les meilleures” horchata. En effet Port Saplaya appartient à la commune d’Alboraya où sont cultivées les chufas.  

L’Albufera : L’une des plus grandes lagunes d’Europe ! C’est surtout l’endroit pour y manger l’authentique paëlla valenciana car c’est là-bas que se trouve les rizières. Pour 4€ environ, vous pouvez faire un tour en barque sur le lac, idéal après un bon repas !

Ramener quelques souvenirs 

  • Un éventail (si on a tendance à croire que l’origine est plutôt andalouse, ils ne sont produits qu’à Valencia !) 
  • Ramener des chufas, elles s’achètent au Mercat Central par exemple et peuvent se consommer comme des fruits secs. 
  • Ramener du riz valencien, du safran, une bouteille d’Agua de Valencia ou même de liqueur de riz, le tout venant du magasin Original CV.

J’espère que cet article vous aura donné envie de visiter l’une de mes villes préférées d’Espagne ! Et n’oubliez pas, si vous avez besoin d’un coup de pouce pour l’organisation de votre séjour à Valencia, je suis là 😎

Envie de découvrir l’Espagne ? Laissez vous guider ! 

.

5 logements de charme en Espagne

5 logements de charme en Espagne

Que ce soit pour une escapade nature ou un city-trip, les hébergements de charme, aussi appelés boutique-hôtels, ont un point commun : ils sont uniques en leur genre! Voici une sélection de 5 logements de charme en Espagne, parfaits pour déconnecter le temps d’un week-end.

Poursuivre la lecture

Randonnées, ponts suspendus et voyage médiéval: de Teruel à Albarracín

albarracin
albarracin

Retour sur notre voyage dans la province de Teruel, de Teruel à Albarracín. Au programme: gastronomie, visite d’Albarracín et randonnées. 

Poursuivre la lecture

Les plus belles Sierras d’Espagne

Julie

Julie

Les plus belles Sierras d’Espagne

En Espagne, une petite chaine de montagnes prend le nom de Sierra. Parfait pour s’évader le temps d’un week-end, ces espaces naturels ont le pouvoir de vous ressourcer. Pour un grand bain de nature, voici ma sélection des 5 plus belles sierras d’Espagne.

Poursuivre la lecture