Escapade à Valencia: tout ce qu’il faut savoir !

Escapade à Valencia: tout ce qu’il faut savoir !

Que voir, que faire, où manger, voici mes conseils pour une escapade à Valencia !

J’entame avec cet article une série d’escapades citadines en Espagne. Chaque mois, retrouvez un article – une ville ! C’est par Valencia qu’on commence bien évidemment (pour ceux qui ne le savent pas, c’est ici que je vis depuis 2 ans). 

Valencia, la 3e plus grande ville du pays, a longtemps été délaissée au profit de Barcelone ou même Madrid. Pourtant, elle regorge de surprises ! Pour moi, c’est le combo gagnant pour un city-trip ensoleillé : une vieille ville riche en histoire, la plage, des spécialités gastronomiques alléchantes, un mélange architectural intéressant, une ambiance chaleureuse et festive du sud. L’amour que les Valenciens portent à leur ville et à ses traditions contribue aussi à l’ambiance et l’atmosphère de Valencia. 

Bref, c’est parti ! 

Infos pratiques

Mobilité

Si vous arrivez en avion, pour se rendre dans le centre-ville, rien de plus simple : le métro arrive directement dans l’aéroport.

Sur place, il faut savoir que les différents quartiers de la ville sont assez espacés. Les transports en commun sont une bonne solution et desservent très bien la ville (prix d’un billet : 2.50€ et 7.90€ pour 10 trajets). 

Une autre solution est le vélo ! Vous pouvez en louer un peu partout dans la ville (+- 10€/jour) ou prendre un “pass” d’une semaine pour les vélos publics aux bornes de ces derniers (Valenbisi, 13.30€). La ville est presque entièrement parcourue de pistes cyclables et est très plate, c’est vraiment le paradis des cyclistes ! 

Nombres de jours à prévoir et quand s'y rendre ?

4 jours sur place c’est parfait. Cela laisse le temps à la fois de visiter la ville, de profiter d’une après-midi à la plage et de prévoir une excursion à l’Albufera ou Port Saplaya. 

Valencia se visite toute l’année ! Enfin, presque, je déconseillerais le mois d’août vraiment très chaud ! Les températures atteignent souvent les 35 voire 40 degrés et la ville devient rapidement étouffante. Il fait très humide à Valencia et chaleur + humidité ne font pas un combo agréable pour visiter une ville. 

Et saviez-vous que Valencia comptait près de 300 jours de soleil par an ? Chiffre non négligeable !

Horaires

La sieste espagnole est un mythe ? Pas à Valencia. Du moins dans les quartiers moins touristiques du Cabanyal et du Benimaclet, les boutiques ne seront pas ouvertes entre 14h et 17h ! Dans le centre, par contre, les grandes enseignent restent généralement ouvertes toute la journée. 

Attention aussi à l’heure des repas. Le petit-déjeuner se prend généralement jusqu’à 10h; vient ensuite “l’almuerzo” vers 11h (qui consiste en un gros “en-cas” du style baguette garnie ou empenadas); le déjeuner se prend vers 14h et le dîner vers 21h.

Se loger

L’offre de logements touristiques s’est élargie au fil des années et il y en a pour tous les goûts. Je conseillerais surtout pour une première visite de choisir un emplacement clé : un quartier du centre-ville comme El Carmen est idéal pour être à proximité de la majorité des attractions de la ville. 

Spécialités gastronomiques

Quelques spécialités à goûter lors de votre séjour :  

  • La paëlla valenciana (c’est quand même ici qu’est née la paëlla) : elle à base de lapin et de poulet. Attention elle se déguste le midi et pas le soir ici !
  • La fideuà : très similaire à la paëlla de fruits de mer mais avec de petites vermicelles. 
  • L’Horchata et les fartons : un lait végétal sucré fait à partir de chufas (tubercules de souchet) qui se consomme à l’heure du goûter avec des fartons (une spécialité pâtissière longue et fine). 
  • Un jus d’orange frais : Valencia est la ville des oranges. En pleine saison (à partir du mois de novembre jusque mai), les jus d’oranges frais sont délicieux ! 
  • L’Agua de Valencia : un cocktail à base d’orange, de gin et de vodka. 
  • Les bollets de chocolat : du chocolat à base de sucre de canne présenté sous forme de bâton arrondi. 

Les différents quartiers

Vieille ville (Ciutat Vella)

Cela correspond en fait au centre de Valencia : la place de l’hôtel de ville, le marché central, l’arène, la cathédrale, tous les bâtiments “importants” de la ville s’y retrouvent. 

Il est agréable de s’y promener et d’observer les façades des bâtiments toutes très jolies. 

Ma place préférée ? Celle de la Virgen : des orangers, une magnifique fontaine représentant le fleuve Turia et ses affluents, la cathédrale mais aussi le Palais de la Généralité Valencienne , vous tomberez sous le charme de cette composition ! 

Mention spéciale également pour le quartier du Carmen. Un vieux quartier mêlant à la fois vie nocturne, street art et boutiques vintage. Un mélange atypique qui en fait tout son charme !

Activités 

  • Rien de mieux qu’un free tour pour découvrir le centre-ville avec l’aide d’un local. 
  • Ou même un tour alliant tapas et visite de la ville !  
  • Se promener dans les allées du Mercat Central à l’heure de l’almuerzo et acheter quelques souvenirs gastronomiques. 
  • Prendre un verre sur la petite placette du Dr Collado (aujourd’hui renommée Plaza del Coronavirus).  
  • Observer la place de l’Hôtel de ville depuis le rooftop de l’Ateneo Mercantil
  • Repérer toutes les œuvres de street Art du Carmen. 
  • Monter au Micalet, le clocher de la Cathédrale (2 euros) pour un point de vue panoramique de la ville.   
  • Passer par l’ancienne porte de la ville : les Torres de Serranos.  
  • Observer tous les détails du Palacio de Marques de Dos Aguas. 
  • Trouver la maison la plus étroite d’Europe (Plaza de Lope de Vega) : La Estrecha. 
  • Prendre le “passage secret” de la Plaza de la Reina et découvrir les petites boutiques de livres (au numéro 9) 
  • Découvrir les kiosques de dentelles de la Plaza Redona. 
  • Boire une horchata, boisson traditionnelle au Mercado de Colon (rien que pour l’architecture du lieu, faites le détour ! ). 
  • Faire du shopping sur la Calle Colon. 

Manger et boire un verre

Ruzafa 

THE quartier à la mode de la ville. Parfait pour manger un bout dans un resto tendance, faire les boutiques façon vintage ou encore visiter une galerie d’art. 

Proche du quartier Ruzafa se trouve également la Gran Via et les quartiers chics de Valencia. 

Activités 

  • Se balader et entrer dans quelques boutiques d’art. 
  • Faire du shopping dans les friperies et boutiques de vêtements au kilo. 
  • Boire un verre le soir dans le quartier et profiter de l’ambiance chaleureuse et éclectique.

Manger et boire un verre

C’est aussi dans ce quartier que vous pourrez manger thaïlandais, italien, mexicain ou même français !

Poblas Maritimos (Cabanyal et Malva Rosa) 

A quelques kilomètres du centre-ville et quelques stations de tram,  se trouvent les plages de Valencia. Les ? Oui, il y a la Playa de las Arenas, la Playa de la Malva Rosa et la Playa de la Patacona. Si ce ne sont pas les plus belles de la côte, elles ont le mérite d’être là et elles sont appréciées autant des Valenciens que des touristes ! J’ai une préférence pour la Patacona, un peu plus éloignée et plus jolie. 

Le paseo maritimo de la Malva Rosa est rempli de petits restaurants, bars et glaciers assez sympathiques ! Il est également possible de continuer la balade sur la jetée ! Mon petit plaisir ? Prévoir un petit apéritif à emporter et aller m’y poser au coucher de soleil (il se couche sur la ville). 

En quittant la plage et en s’engouffrant quelques rues plus loin, on se retrouve dans le quartier du Cabanyal. L’ancien quartier de pêcheurs, longtemps laissé pour compte, il est aujourd’hui en proie à une modernisation et un dynamisme important.

Activités 

  • Balade sur le Paseo maritimo. 
  • Une session de bronzette et une petite baignade sur l’une des plages. 
  • Pourquoi pas une petite balade en catamaran sur la mer ? Au départ du port, pour environ 15€, l’expérience en vaut la peine ! 
  • Flâner dans les rues du Cabanyal et observer les maisons colorées. 
  • Goûter quelques spécialités uniques du Cabanyal : Titaina et Esgarraet. 
  • Faire un tour au Mercat du Cabanyal : beaucoup moins touristique que le grand Mercat Central, c’est là que vont la plupart des Valenciens faire leurs emplettes. Ici pas vraiment de “souvenirs” à ramener mais de bons produits tel que du poisson, des fruits et légumes et du fromage !

Manger et boire un verre 

Benimaclet 

Généralement moins conseillé des guides touristiques, le Benimaclet est en fait un ancien “pueblo” (village): El Pueblo de Valencia. Rattaché à Valencia comme quartier au 19e siècle, il garde pourtant un caractère unique. Aujourd’hui, c’est aussi le lieu de prédilection des étudiants avec de nombreux bars à prix très démocratiques ! De nouveau, il est agréable de s’y balader et de prendre quelques tapas sur la place : bon, local et bon marché !

Activités 

  • Se balader dans les petites rues.
  • Faire une photo devant El Colmado, un restaurant dont la façade est très atypique et colorée ! 

Manger et boire un verre 

Cité des arts et des sciences

La fameuse ! La plupart des photos de Valencia présentent d’ailleurs cette Cité des arts et des sciences. Infrastructure à l’architecture totalement futuriste, elle a été inaugurée en 1998. On y retrouve : un cinéma, des musées, une salle de conférence et salle de spectacle et une boîte de nuit.

Activités 

  • Visiter les musées : L’Océanographique et le Musée des sciences (j’avoue n’être jamais rentrée dans aucun 🙈).
  • Se promener et observer l’architecture atypique sous tous ses angles.
  • Rentrer dans l’Umbracle. 

La Turia

Ce n’est pas un quartier à proprement parler mais un très grand et long parc (près de 9 km !) qui relie la ville d’un un bout à l’autre: d’un côté la Cité des Sciences, de l’autre le Bio Parc. Il prend place dans l’ancien lit du fleuve Turia qui traversait la ville. Il fut déplacé suite à de graves inondations dans les années 1950. Balades en vélo ou à pied (ou même en courant), c’est l’endroit idéal ! Les Valenciens aiment aussi s’y réunir pour faire des pique-niques ! 

Points de passage obligés de la Turia : Le Pont des fleurs, le Palais de la Musica et le Pont de la Mar.

Autour de Valencia 

Port Saplaya : La Petite Venise de Valencia; C’est aussi là bas que vous pourrez trouver “les meilleures” horchata. En effet Port Saplaya appartient à la commune d’Alboraya où sont cultivées les chufas.  

L’Albufera : L’une des plus grandes lagunes d’Europe ! C’est surtout l’endroit pour y manger l’authentique paëlla valenciana car c’est là-bas que se trouve les rizières. Pour 4€ environ, vous pouvez faire un tour en barque sur le lac, idéal après un bon repas !

Ramener quelques souvenirs 

  • Un éventail (si on a tendance à croire que l’origine est plutôt andalouse, ils ne sont produits qu’à Valencia !) 
  • Ramener des chufas, elles s’achètent au Mercat Central par exemple et peuvent se consommer comme des fruits secs. 
  • Ramener du riz valencien, du safran, une bouteille d’Agua de Valencia ou même de liqueur de riz, le tout venant du magasin Original CV.

J’espère que cet article vous aura donné envie de visiter l’une de mes villes préférées d’Espagne ! Et n’oubliez pas, si vous avez besoin d’un coup de pouce pour l’organisation de votre séjour à Valencia, je suis là 😎

Envie de découvrir l’Espagne ? Laissez vous guider ! 

.